maison de l'architecture de haute savoie

 

  dossiers accueil débats, visites, expos cinéma éducation a l'architecture agenda

DEVELOPPEMENT
DURABLE

architecture et grand âge
 

03.02.2010 ANNECY / Musée-Château
conférence co-organisée avec le Musée-Château
avec Christine Piquéras

" Nous consommons de l’espace au-delà de nos besoins. " 

hutte - architecture durable

 

RÉVOLUTIONNER NOTRE APPROCHE

Les engagements inscrits révolutionnent notre manière d'approcher le bâtiment stimulant l'innovation architecturale. Il s'agit d'économiser la surface au sol, ménager plutôt qu'aménager le territoire, densifier les villes, plutôt que les étaler, réunifier un système de décision du droit à construire morcelé, reconvertir plutôt que démolir. Comment ? En donnant la place à l'expérimental pour trouver de nouveaux matériaux et d'autres façons de construire avec. En mettant en place une culture du résultat en lieu et place de celle de l'application de la règle écrite.

BÂTIMENTS SOUPLES ET ÉVOLUTIFS

Il faut changer nos habitudes : construire des bâtiments moins techniques parce que non dédiés à un usage unique. En France quand on a un nouveau besoin, on construit un bâtiment neuf. Aujourd'hui il va falloir revisiter ce qui est déjà construit. On peut aussi concevoir des constructions faites uniquement avec des matériaux de démolition. On ne parle pas de bricolage mais d'une voie de création.

L'ARCHITECTURE RÉGIONALISTE EST RÉVOLUE

Celle dont la qualité première est de s'inscrire dans les esthétiques existantes du construire  localement : oui. Le grenelle 2 modifie l'article 11 du Plan Local d'Urbanisme en inversant la charge de la preuve : à l'autorité compétente de justifier le refus d'un permis de construire.

 

CHRISTINE PIQUERAS

Sous-directrice de l'architecture et de la qualité de la construction au Ministère de la Culture et de la Communication

Architecte urbaniste au Ministère Culture et Communication, a participé au Grenelle de l’Environnement. Elle dénonce une réglementation architecturale inapplicable, y compris par l’État.


L'EAU

On observe 40% de fuites d'eau dans le bâtiment. La production d'eau chaude est ce qui consomme le plus d'énergie aujourd'hui.

LE SOL

Le sol construit est imperméabilisé, donc exposé aux risques de catastrophes naturelles et déséquilibres écologiques.

SINGULARITÉ FRANÇAISE

WC, lave-vaisselle et lave-linge consomment de l'eau potable traitée ; chez nos voisins, de l'eau récupérée.

www.maison-architecture-74.org est conçu et réalisé par carinebelstudio- multimedia et site web et journalismeCARINEBELSTUDIO, Multimédia & Journalisme F-74940 Annecy-le-Vieux Tél. +33(0) 676 32 18 33